6 oct. 2006

Paris - Sapporo via Nagoya (Chubu)

Transit par Nagoya International Airport (Chubu alias Centrair) pour aller a Sapporo. Centrair est sur une ile artificielle.




Au moment de l'atterissage, on a un peu une impression de Flight Simulator : c'est plat, l'avion est dans l'axe de la piste, vent de face (le B777 se pose dans l'axe). Impression d'espace également : il n'y a que les infrastructures de l'aéroport. Il fait un peu chaud, le ciel est gris.




J'ai eu droit a une fouille des bagages, assez sommaire en fait, sinon rien a signaler.

La réservation sur le vol domestique s'est passée rapidement et sans problèmes : vol sur un B777. Eh oui, autre taille de population, autres avions !... Puis déambulation dans l'aéroport avant l'embarquement.

Le style japonais ...


... côtoie le style "western" ...


... voire le coté mode un peu luxe


Que des japonais, pas très jeunes pour une bonne part. Signe du vieillissement de la population ?

Scène étonnante pour un européen : au moment de l'embarquement, tout le personnel est aligné pour souhaiter un bon vol ! Flash back sur un autre temps et surtout d'une autre classe sociale lorsque le personnel au grand complet venait accueillir les maîtres de maison ... Ici l'idée est probablement de montrer l'implication.

Arrivée a Sapporo a 16h40, heure locale, après 1h40 de vol.

Je suis cassé : voyage depuis la veille 18h. La descente a été rapide du coup j'ai les oreilles transpercées. Heureusement, il fait bon avec du soleil par intermittence.

Encore un petit trajet en train pour rejoindre Sapporo - 40 min tout de même. Heureusement, le Washington Hotel est a la sortie de la gare. Je fonce me débarbouiller avant de sortir en quête de pitance.

Quelques photos de Sapporo ...





... les abords de l'université du Hokkaido


... les abords de la gare



That's all for today.

4 commentaires:

annette53 a dit…

c'est marrant, je reprends ton blog depuis le début et le 1er message date d'1 mois tout juste (06/10/2006)

ça me rappelle nos longs voyages Japon-France France-Japon, c'était ultra fatigant !!!

raphael a dit…

Salut Anne,

Le temps passe vite ... pour moi, c'est un peu comme si c'était hier.

Tu faisais souvent l'aller-retour ?

Raphael

annette53 a dit…

on l'a fait plusieurs 2 fois par an, puis 1 fois, c'est TRES long quand tu ne dors pas...
mais bon, quand il faut !!!
Les USA, c'était + rapide ; 7 à 8 heures d'avion et non pas 11 à 12...
A + (je continue la découverte de ton blog !)

raphael a dit…

C'est vrai que le voyage est long. Heureusement qu'il y a maintenant la possibilité de regarder des films sur les écrans individuels. C'est au cours du vol de retour que j'ai découvert le film de Al Gore Une vérité qui dérange.