12 nov. 2006

Roppongi Hills - exposition Bill Viola du Mori Art Center

J'ai trouvée l'exposition que le Mori Art Museum de Roppongi Hills a consacré à Bill Viola passionnante, en particulier les oeuvres The Crossing et The Greeting.

The Crossing
Les photos étant interdites, j'ai photographié une carte postale achetée sur place



Cette photo est un instantané d'une séquence qui dure 5 min environ. Le crossing vient du fait que de l'autre côté de l'écran est projeté une autre séquence avec l'eau comme élément fondamental.

D'un côté, on voit un homme au milieu des flammes, avec une gestuelle rappelant la crucifixion, qui finit par disparaitre. De l'autre, l'homme disparait sous les trombes d'eau.

La particularité de cette oeuvre vient de l'usage qui est fait du son, qui lui donne sa force évocatrice. Le spectateur, immergé dans l'environnement sonore, qui suggère qu'un évènement important est en train de se produire, associe aux images qu'il voit - un homme au milieu des flammes - des images issues de son propre imaginaire. C'est surprenant. Je me suis remémoré la scène de crucifixion au début de 1492 Christophe Colomb dans laquelle des hérétiques sont brulés vifs pour certains.


The Greeting
même remarque que pour la photo précédente



Dans cette oeuvre, le son est également un élément clef qui modifie l'interprétation de ce qu'on voit. Les images suggèrent la joie, le partage et la réjouissance alors que le son semble suggérer qu'un évènement important est en train de se produire. Perturbant ...

8 commentaires:

MP a dit…

j'ai pas encore eu le temps d'y aller. je vais essayer ce week end...

raphael a dit…

Je suis d'accord avec toi, on a trop peu de moments de liberté, vu que les we sont déjà très largement entamés ... Inutile de rajouter d'autres contraintes ;-)

MP a dit…

Ca y est! j'y suis allé et cela m'a bien plus! hormis les scènes dont tu m'as parlé, j'ai bien apprécié les suivantes.

les portraits qui sont filmés au ralenti, j'ai du faire plusieurs fois l'aller retour pour voir l'évolution.

Je ne sais plus si tu as eu le temps de voir la scène où 19 personnes se retrouvent sur un écran en cinémascope. J'avais l'impression qu'ils se retrouvaient tous dans le même wagon de métro, puis arrive le déluge...

Pour finir, les anges m'ont bien plus aussi.

raphael a dit…

On est surpris par le temps qu'on passe dans cette expo.

Le déluge est effectivement pas mal, surtout à la fin quand la vieille dame ne se relève pas ... tout de suite.

Celui qui m'a le plus marqué, c'est The Crossing.

Japsly a dit…

J'ai aussi fait un post y'a pas très longtemps sur une super expo au Mori Art museum.
C'est ici =>
http://japsly.typepad.com/sly_tokyo/2007/03/sourire.html

raphael a dit…

Japsly

Merci pour l'info sur cette superbe expo Ashes and Snow. Incontournable quand on est au Japon. J'espère qu'on la verra en France.

Kikojo a dit…

Ola Raphaël !
Si les animations sont aussi grandioses que le musée lui même, je ne doute pas un instant du ressenti des sensations ;)
The Crossing, ce film me dit quelque chose mais je ne me souviens plus...
Si j'ai bien compris tu es un Parisien qui vit au Japon voir même à Tokyo ?
Je suis enchanté d'autant plus que ma culture japonaise est assez pauvre. Merci de ta visite, bonne continuation et au plaisir ^_^

raphael a dit…

Ola Kikojo,

Chaque animation a sa propre salle, vu que tout est basé sur la perception. Elle est projetée généralement en hauteur, peut-être pour renforcer l'impression de domination sur celui qui la regarde. L'affichage se fait sur des écrans plasma de grande taille pour la plupart des oeuvre. Il me semble me souvenir que l'une d'entres-elles était affiché sur des voiles de gaze, mais c'est loin maintenant.

L'oeuvre The Crossing est composée de 2 animations dont celle avec l'eau est visible en très accéléré et sans le son sur le site officiel de Bill Viola.

Je suis effectivement parisien mais je n'habite pas au Japon, malheureusement. Un jour peut-être ...

Et toi, de quelle origine es-tu ? Ola suggère l'Espagne ...

Raphael