21 oct. 2006

An Inconvenient Truth - Une vérité qui dérange


Dans le vol vers Paris, j'ai pu voir le film "An Inconvenient Truth" - "Une vérité qui dérange" - le film sur le réchauffement climatique et ses conséquences. Ce film tient plutôt du documentaire. Al Gore - l'ex-vice-président des Etats-Unis - fait office de narrateur et d'acteur dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Ce film présente les causes et les conséquences du réchauffement climatique en termes accessibles par tous, sans faire dans le catastrophisme ou le spectaculaire. Ce n'est pas nécessaire : les faits sont suffisamment parlants !...

L'un des intérêts de ce film est la pédagogie dont il fait preuve dans la présentation des conséquences : les liens entre les causes - le réchauffement climatique, résultante de l'activité industrielle et de nos modes de vie - et ses conséquences multiples sont très bien expliqués. Ainsi le spectateur est amené à dépasser les explications habituelles - un peut courtes - sur la fonte des glaces, la hausse du niveau de la mer et le ralentissement du Gulf Stream. Y sont présentés les impacts sur les éco-systèmes : propagation de maladies et de leurs vecteurs à des zones jusque-là protégées, perturbation des cycles de reproduction des animaux, bouleversement des équilibres thermodynamiques qui se sont mis en place sur des millénaires, ...

A ce stade, un passage de Dune de Franck Herbert est particulièrement approprié "Ce que ne comprend pas celui qui ignore tout de l'écologie, c'est qu'il s'agit d'un système [...] Un système ! Un système qui maintient une certaine stabilité qui peut être rompue par une seule erreur. Un système qui obéit à un ordre, à un processus d'écoulement d'un point à un autre. Si quelque chose vient à interrompre cet écoulement, l'ordre est rompu. Et celui qui ignore l'écologie peut ne pas intervenir avant qu'il soit trop tard. C'est pour cela que la plus haute fonction de l'écologie est la compréhension des conséquences." cf. Appendice 1, Ecologie de Dune, tome 2, p369. On n'est pas très loin de la "period of consequences" dont parle Al Gore.

Le film explicite également les méthodes des tenants du "statut-quo" pour ne rien faire : instiller le doute, en s'appuyant sur le fait qu'on n'est pas sur des conséquences. Une stratégie déjà utilisée pour le tabac ...

Enfin, le film est résolument optimiste en incitant chacun à agir dès maintenant, en faisant un geste, celui qu'il veut ou peut. On peut discerner ici le côté "homme politique" d'Al Gore : il faut convaincre, inciter à faire un premier pas, parce que c'est le premier pas qui coute le plus.

Quelques liens utiles :

6 commentaires:

Véro a dit…

Merci pour cet intéressant article qui par les nombreux liens qui l'accompagne constitue déjà une référence. Bien pratique ces internautes qui nous mâchent la recherche ;-) Véro

raphael a dit…

Merci Véro pour tes encouragements.

Le "débat" est tellement pauvre et aseptisé sur les médias traditionnels - radio et télé - qu'heureusement qu'Internet existe. D'autant que le sujet est vaste...

raphael a dit…

Un article publié sur l'ADIT à propos de la nouvelle thèse avancée par les sceptiques du changement climatique qui plaident pour le statut quo : c'est en rapport avec les cycles solaires. Edifiant !...

raphael a dit…

L'édito que Automates Intelligents consacre aux propos de Claude Allègre sur le film d'Al Gore sur son film Une vérité qui dérange.

En substance, Claude Allègre fait partie des Climate Skeptics qui nient l'existence d'un réchauffement climatique et en conséquence refusent d'agir.

Claire a dit…

Excellent post , oui , malheureusement il ya encore des gugus qui ne voient pas ce qui les entoure . Pour aller dans le bon sens celui des actes et des solutions allez donc jeter un petit coup d' oeil sur le site de France 5 , rubrique "Les citoyens du Futur" . Une très bonne suite de reportages qui a été diffusée durant l' été 2006 , malheureusement en dehors de la VOD pour pouvoir avoir les DVD il faut commander au Canada ...

raphael a dit…

Claire

Merci pour les infos sur "Les citadins du futur".
On peut saluer l'effort de France5 pour rendre ces documentaires accessibles sur son site !

Pour continuer sur le même thème, rdv sur le blog Anticipation des conséquences